Fut Fem Cup : de U11 à U16, les filles se sont éclatées !

C’est Arras qui accueillait cette année la sixième édition du Fut Fem Cup regroupant des jeunes filles des catégories U11 à U16, en présence d’Evelyne Bauduin, membre du Conseil de Ligue.

Le succès de ces trois jours non-stop de 9h30 à 17h ne se dément pas d’une année sur l’autre, bien au contraire. Quinze clubs, dont un du secteur picard,  étaient représentés, soit 210 filles pour 31 équipes (12 U11, 11 U13 , 8 U16). Plus de 120 matchs furent ainsi disputés mais ce n’était pas tout puisque des ateliers périphériques étaient également au programme de cette manifestation. Yaurick, Bastien et Jimmy avaient en charge celui concernant l’arbitrage; les services civiques du district Artois, Simon et Rémy géraient de leur côté le PEF (Programme Éducatif Fédéral) et il y avait aussi des défis techniques mais également de la danse.

Une belle organisation et beaucoup de plaisir !
Les U16 se chargèrent de confectionner un album avec des mots d’encouragement pour l’équipe de France U20 qui disputera la Coupe du monde en Bretagne, en août prochain. Les U11 et U13 dessinèrent le blason de leur club sur le thème du respect. Laurence Demailly, Conseillère Technique Régionale plus particulièrement chargée du foot féminin, pouvait se féliciter de la réussite de cette Fut Fem Cup. « C’est toujours aussi prisé en U11, U13, un peu moins en U16. De nouveaux clubs comme Nœux, Mazingarbe Futsal, Biache, Grand Calais et le VAFC ont découvert ces plateaux spécifiquement féminins et se sont promis d’y revenir. Je tiens également à souligner l’implication d’Arras FF, club cher au président Verstaen, et notamment de Arnaud Joseph pour sa contribution à la réussite de ces trois jours. »

Eric Lenne, responsable du pôle féminin jeune et senior de Vimeu (Picardie) et entraîneur de l’équipe féminine, découvrait pour la première fois cette journée.    « C’était très bien à tout point de vue. Une découverte pour nos U16 qui jouent habituellement contre des garçons. Cela change complètement de ce que je connais du foot féminin en Picardie. J’ai ressenti de l’amitié, une symbiose entre les clubs. Les filles se sont éclatées dans les ateliers, un réel plaisir pour elles mais aussi pour les parents qui les accompagnaient. »

Elise Binkowski, joueuse au Douai FF mais également éducatrice en U13, était tout aussi en- chantée de cette journée arrageoise. « C’est une bonne opération qui permet de découvrir d’autres clubs féminins avec qui nous ne jouons pas habituellement. Quelle belle organisation avec notamment ces ateliers entre les rencontres. Les filles ont pris beaucoup de plaisir.» Toutes les participantes attendent avec impatience l’année prochaine pour se retrouver à nouveau au Fut Fem Cup.

JEAN-MARY MAYEUR

Par Pauline Cousin

Articles les plus lus dans cette catégorie