Communiqué du président

COMMUNIQUE DE PRESSE

EN DROIT DE REPONSE

 

Dans la page 3 de son édition du 4 juillet 2018, le Courrier Picard s’insurge contre le profit quasi exclusif du Nord dans les fusions absorptions du milieu sportif.
Par analogie, il associe le football régional au processus qui a amené la nouvelle Ligue régionale d’aviron à prendre la décision de fermer le pôle Espoirs d’Amiens au profit de la base d’Armentières, faisant écho à la représentation souvent minoritaire des picards au sein des nouvelles instances.

La Ligue de Football des Hauts de France n’accepte pas ce raccourci mensonger et tient à rappeler la démarche qui a été la sienne avant, pendant et depuis la fusion, une attitude qui n’a pas varié d’un millimètre depuis septembre 2015.
A cette date et au Congrès de l’Association Nationale des Présidents de District de Football à Clermont-Ferrand, les deux présidents de Ligue et les huit présidents de district, tous présents, avaient pris l’engagement de maintenir les sites et les emplois sur les sites des anciens territoires.
Trois saisons plus tard, toujours dans une recherche d’harmonisation des habitudes et des pratiques historiques,
… et dans la suite logique de la décision de l’ex-Ligue de Picardie de délocaliser son siège, rue Jules Lardière d’un accès peu commode, la Ligue de Football des Hauts de France s’est engagée dans la réalisation d’un Centre d’Accueil, Technique et de Formation, d’une valeur d’environ 11,5 millions d’euros, sur le site Emile Guégan à Amiens.
Cet engagement, à vocation à la fois sportive et d’aménagement territorial, a été validé par les Assemblées Générales de Ligue des 11 novembre 2017 à Orchies et du 9 juin 2018 à Abbeville.
La demande de permis de construire a été déposée le 2 février 2018 et la consultation des entreprises est, à ce jour, en cours pour la réalisation d’un équipement qui montre la détermination de la Ligue de Football des Hauts de France à conserver les équilibres territoriaux dans son nouveau périmètre.

La Ligue de Football des Hauts de France n’accepte pas le raccourci mensonger de cet article de presse et démontre, dans ses décisions, sa volonté d’associer l’ensemble de ses secteurs et de ses acteurs à son propre développement.

A ce titre, l’extrait de l’interview de monsieur Xavier Bertrand, Président de la Région des Hauts-de-France, en page 6 du n° 4 du Magazine de la Ligue, en résume tout le sens.

Question : La Ligue de football des Hauts-de-France impulse la création d’un centre technique à Amiens. Qu’en pensez-vous ?
XB : Je trouve ce projet plein de bon sens. Nous participerons d’ailleurs au financement de ce très bel outil. Un équipement sportif mais pas seulement, on parle aussi d’aménagement territorial. Le football est le sport populaire par excellence et nous n’avons pas énormément de marqueurs de ce type. Les outils de son développement sont
donc essentiels.

Vouloir être le défenseur des faibles et des opprimés, s’engouffrer dans le thème compliqué de la réforme administrative et de ses conséquences dans le mouvement sportif, permet peut-être de vendre du papier mais la calomnie, la désinformation et la liberté de n’écrire qu’à charge n’honorent pas leurs auteurs et ne respectent pas la profession de journaliste.

Bruno BRONGNIART
Président

Par Laëtitia Lacour

Articles les plus lus dans cette catégorie