Marcq OL, Champion de France de football sport adapté

Publié le 07/06/2018

Voici le témoignage du coach de la section sport adapté de l’Olympique Marcquois Football, Florent Boubes,  qui s’est rendu avec son équipe du 9 au 13 mai 2018 à Bourg en Bresse, sur le complexe de la Chagne pour participer au championnat de France de football.
 
« Participer à ce championnat de France a été avant tout une qualification sportive haletante durant l’année à l’issue de laquelle nous terminons champion régional donc parmi les 3 équipes régionales qualifiées.
Grâce au directeur de l’IME de Marcq en Baroeul, l’équipe a pu voyager avec deux véhicules de l’Apei de Roubaix Tourcoing.
Les joueurs ont commencé la compétition par une phase de poules.  » Nous avons joué le premier match contre Esa Eybens, sur un terrain synthétique, une surface de jeu à laquelle nous sommes habitués. Victoire 14-0, le score le plus large de l’ensemble des matchs de la compétition. Nous faisons match nul lors du 2ème match et gagnons 7 à 0 face aux parisiens de Marville Pleyel.
 
Le lendemain, le groupe débutait une journée marathon, la plus importante car les joueurs allaient être confrontés à des matchs à élimination directe. « Contre Blavozy, une section sport adapté au sein d’un club ordinaire comme nous, les joueurs ont pris le jeu à leur compte. Victoire 6-0 avec de belles phases de jeu ».
 
En quart de finale, les Marcquois tombent contre les gardois de Bassin Bagnolais, une équipe solide, athlétique qui est bien en place. A l’issue du temps règlementaire, les deux équipes se neutralisent. Marcq sort victorieux 5-4 de la séance de tirs au but. 
Pour la demi-finale, c’est un derby nordique qui se prépare. En effet, l’Olympique Marcquois rencontre l’équipe de Dunkerque Grande Synthe. C’est une nouvelle fois aux tirs au but que le match trouve son vainqueur, Marcq OL.
 
Face à Bayonne en finale, les marcquois grâce à un score de 3 à 1, conservent leur titre de Champion de France. 
 
Pour le coach Florent Boubes, c’est « un titre qui fait plaisir et récompense l’ensemble du travail des joueurs qui se préparent de septembre à juin au rythme de deux séances par semaine. C’est aussi un titre qui valorise l’engagement d’une municipalité et d’un club qui croient au potentiel de ces sportifs. »
 
 
Par Pauline Cousin

Articles les plus lus dans cette catégorie