Pôle Espoir : « Les progrès de Noah Di Liberto »

Deuxième et dernière année au pôle espoir pour Noah Di Liberto (à g. sur la photo) qui intégre le centre de formation de Valenciennes la saison prochaine, contrat aspirant de trois ans en poche. Ce n’est pas forcément un grand changement pour lui qui a débuté à Cambrai où son père est entraîneur de l’équipe fanion et qui avait déjà rejoint le VA FC cette saison. De son passage à Liévin, Noah garde « de bons souvenirs. J’ai progressé et franchi un cap. Footballeur, c’était mon rêve. Avec le pôle, c’est plus facile pour intégrer un club pro. Ici on progresse énormément, on a tout à notre disposition, c’est super. » Ce n’est pas sans « un petit pincement au coeur » qu’il quitte la structure liévinoise. Les copains, il ne les quitte pas tous puisqu’il retrouvera à Valenciennes Thibaut, Anthony, Jérémie, Diego et Lilian.

Si Séverine, sa maman, n’a « pas été très contente de perdre mon fils », elle reconnait qu’après avoir rencontré le staff liévinois, elle a « vite été rassurée. C’est le top et nous leur avons confié Noah sans problème. Tout le monde travaille dans le même sens. » David, le pére, est fier des progrès réalisés par son fils. « Je ne pense pas qu’il aurait franchi un cap aussi important. Ici c’est leur seconde famille. C’était un vrai plaisir pour lui de venir. Ces jeunes ont de la chance de travailler dans de telles conditions. Elles sont optimales. »

Jean-Mary Mayeur

Articles les plus lus dans cette catégorie