Séminaire foot à l’école à la FFF

Publié le 11/01/2023

La cinquième édition du Programme National de Formation a eu lieu début janvier à Clairefontaine. Près de 150 personnes issues du ministère de l’Éducation Nationale et des Sports, des fédérations du sport scolaire et de la FFF, dont une délégation des Hauts-de-France, étaient réunies.

La délégation des Hauts-de-France était composée de représentants des différentes académies, du sport scolaire et de la Ligue de Football des Hauts-de-France.

 

  • Pour l’académie d’Amiens

– Martine Winkels Panchen, inspectrice académique et pédagogique régionale EPS

– Emmanuel Maton, conseiller pédagogique départemental Aisne

– Matthieu Carrara, représentant de la direction régionale de l’UNSS

 

  • Pour l’académie de Lille

– Florence Durnerin, inspectrice académique et pédagogique régionale EPS

– Philippe Ansart, conseiller pédagogique départemental Nord

 

  • Pour la région des Hauts-de-France

– David Dubromel, UGSEL

– Thierry Claeys, conseiller technique régional PPF en charge du football en milieu scolaire à la Ligue de Football des Hauts-de-France

 

L’objectif de ce séminaire était de construire de façon collective la pratique du football en milieu scolaire à travers des ateliers, des exercices pratiques et le partage de réflexions de l’ensemble des acteurs. « Parmi les cas pratiques abordés, nous avons notamment évoqué ensemble les outils pédagogiques que nous pouvons mettre à disposition des enseignants quand ils font face, par exemple, à un(e) jeune qui ne veut pas jouer au football durant un cycle d’EPS », détaille Thierry Claeys.

Autre problématique traitée : comment faire le lien entre le football en milieu scolaire, que tous les enfants sont amenés à rencontrer, et le football en milieu associatif qui relève davantage d’un engagement pris ? Et comment faire intervenir le tissu associatif à l’école pour attirer le public éloigné du sportif vers la pratique ? « En faisant découvrir les nouvelles pratiques comme le foot en marchant ou le fit foot, nous pouvons peut-être favoriser l’inclusion et permettre à certain(e)s jeunes de prendre une licence, voire pour ceux qui en ont une mais qui souhaitent arrêter, de rester dans le milieu associatif grâce à ces pratiques adaptées », avance Thierry Claeys.

Sur le long terme, l’idée est de continuer à développer et à animer les actions partenariales avec l’UNSS, l’UGSEL et le Ministère de l’Éducation Nationale et des Sports. Le car animation de la LFHF, qui va dans les écoles pour proposer des activités football, représente d’ailleurs une aide précieuse dans la dynamique insufflée. La délégation régionale est amenée à se revoir en avril pour une réunion de travail sur les différents projets à instaurer dans les Hauts-de-France. « On peut imaginer une formation des enseignants du 1er degré au cycle football grâce à l’intervention du car animation pour qu’ils puissent, dans les années qui suivent, reprogrammer ce cycle pour d’autres élèves », indique Thierry Claeys. Lors de cette future réunion, il sera aussi question des valeurs partagées par le football en milieu scolaire qui peuvent être également véhiculées dans le tissu associatif.

Articles les plus lus dans cette catégorie